Qui sommes-nous?

Le projet Euromed Valley est né à Liège de la rencontre entre différentes personnalités impliquées dans la vie économique, culturelle et sociale liégeoise. Un noyau d’anciens étudiants de HEC Ecole de Gestion de l’Université de Liège s’est associé à d’autres personnalités actives sur le terrain culturel et social. Ensemble, ils se sont retrouvés chaque dimanche pendant plusieurs mois pour mûrir ce projet et le concrétiser. Ils se sont entendus sur la nécessité d’approfondir les coopérations économiques, culturelles, sociales et humaines entre les deux rives de la Méditerranée. De là est né le projet Euromed Valley, dont l’idée centrale consiste à faciliter les rencontres, créer des contacts entre entrepreneurs, afin de promouvoir une prospérité partagée et l’amélioration des conditions du « faire ensemble », prélude, faut-il espérer, à un meilleur vivre ensemble.

Les initiateurs d’Euromed Valley ont aussi comme point commun de symboliser et d’incarner une nouvelle génération de jeunes liégeois, principalement issus de l’immigration, ayant réussi professionnellement et mus par cette conviction que l’immigration et la double-culture sont des éléments à valoriser positivement, tant à l’interne qu’à l’international. Lassés par les incessantes polémiques négatives sur l’immigration, ils partagent la conviction que la diversité est aussi génératrice d’opportunités économiques, notamment avec leurs pays d’origine dans le pourtour méditerranéen. Tout au long de leurs parcours professionnels respectifs, les initiateurs d’Euromed Valley ont tissés de nombreux liens avec des entrepreneurs du Sud et de l’Est de la Méditerranée. Ils sont nombreux à être connectés à des réseaux de contacts professionnels et jouissent souvent d’une excellente connaissance de l’environnement économique et des pratiques commerciales formelles et informelles de ces pays.

Les initiateurs du projet Euromed Valley sont bien placés pour comprendre, et faire comprendre, qu’il y a quelque chose à faire entre, d’une part, notre région liégeoise, et plus largement la Wallonie et Bruxelles, qui connaissent une faible croissance économique, mais qui disposent de savoir-faire et d’expériences sans pareils et, d’autre part, ces pays de la rive Sud et Est de la Méditerranée qu’ils connaissent bien et qui affichent une croissance insolente tout en manquant cruellement d’expérience et de professionnalisme. Le projet Euromed Valley a vocation à s’inscrire dans la durée comme un projet structurant pour les acteurs bruxellois et wallons, issus de la diversité ou non, qui souhaitent s’inscrire dans une dynamique d’approfondissement des échanges avec le Sud et l’Est de la Méditerranée.